La badgeuse: un système complet et économique

Aussi simple d’utilisation que la pointeuse mécanique traditionnelle, la offre des supports d’identification plus solides que le carton et permet aussi le traitement automatique des données.

Comment ça marche?

Le salarié utilise un support portable (carte, badges, porte-clés) contenant les données que l’entreprise a enregistrées sur la piste magnétique ou la puce qu’il comporte (au minimum le nom mais cela peut aussi être le service, le statut,…). Certains appareils fonctionnent désormais aussi avec des .

Suivant le type d’appareil, le support est introduit dans le lecteur de la badgeuse ou simplement passé devant son écran. Il déclenche ainsi une horloge interne et le lecteur démarre alors le comptage du temps de travail ou l’arrête, suivant le moment de la journée. L’appareil peut également enregistrer tous les événements d’une journée de travail (entrées/sorties, respect des horaires prévus…) en fonction des demandes que l’entreprise a choisi de paramétrer.

Les données sont recueillies et transférées dans le de la badgeuse soit manuellement (avec une clé USB), soit automatiquement (par câble ou Wifi). Ces éléments sont ensuite importés dans le système informatique pour produire les fiches de paie ou pour fournir des éléments d’analyse opérationnelle.

Le choix d’un modèle et de ses applications doit faire l’objet d’une discussion avec des fournisseurs pour comparer les solutions qu’ils proposent.

Quels sont les avantages de la badgeuse mécanique ?

  • Le confort des usagers : pour les salariés, le passage d’une pointeuse mécanique traditionnelle à une badgeuse électronique se fait très naturellement car le système de badge ne diffère pas fondamentalement de l’utilisation du support carton.
  • Un progrès technologique qui reste économique: les appareils sont relativement bon marché à l’achat tout en offrant des applications intéressantes permettant de recueillir des données utiles au pilotage de l’entreprise.
  • Un bon rapport qualité / prix. Tout en étant facile d’emploi, la badgeuse permet de gagner du temps en automatisant le calcul des heures de travail. La plupart des appareils éditent des récapitulatifs précis par salariés et facilitent ainsi l’édition des fiches de paie.

Pour quelles situations ?

A savoir Attention au coût des consommables
Lors du choix de la badgeuse, il faudra comparer soigneusement les différents supports proposés par les fournisseurs afin de choisir celui qui est le moins fragile mais également celui qui est le plus facile à produire pour remplacer un exemplaire défectueux. En effet, le coût des “consommables” peut peser négativement sur ce type d’investissement.
  • Pour les entreprises qui ont les moyens humains d’exercer une certaine surveillance. En effet, le système de la badgeuse a des limites: un salarié peut faire passer le badge d’un collègue absent et il y a donc un risque potentiel de fraude. Il faut donc pouvoir contrôler d’une manière ou d’une autre les présences réelles.
  • Une organisation où il y a quelqu’un de disponible pour remplacer un badge qu’un membre du personnel a perdu ou endommagé pour éviter de devoir accumuler des feuilles séparées reprenant les horaires des porteurs de badges défaillants.
Systèmes de pointage Tags : , , , .

Comments are closed.