Comment mettre en route un lecteur de badge dans son entreprise

Votre entreprise a l’intention de s’équiper d’un pour améliorer la et du personnel ? Les quatre étapes pour réussir l’installation du lecteur de badge.

La réalisation d’un audit

Pour éviter les dépenses inutiles ou un investissement dans un système qui se révélera trop difficile à gérer, il est indispensable de consulter plusieurs fournisseurs qui aideront à cerner les besoins exacts de l’entreprise en fonction de sa réalité propre.

La communication avec le personnel

Si l’entreprise ne contrôlait pas jusqu’à présent les allées et venues de ses salariés, l’installation d’une pointeuse pourrait être perçue comme un moyen de surveillance motivé par la méfiance de l’employeur ou une atteinte à la liberté du personnel. Il appartient donc à la direction de communiquer au préalable avec son personnel ou avec les organes où ils sont représentés pour encadrer la mise en route des appareils.

Les ont d’ailleurs des avantages pour les salariés: relevé exact des heures prestées, amélioration de la rapidité de paiement, juste traitement de chacun dû à la suppression des fraudes.

L’installation du lecteur de badge

A savoir Pointeuses biométriques: les obligations légales
En 2008, la Commission belge de la Protection de la Vie privée a émis un avis sur l’utilisation de la biométrie. En bref, celui-ci établit que la biométrie peut être utilisée lorsqu’il existe un besoin de traçabilité et que l’utilisation des données doit être contrôlée étroitement. Le personnel doit être informé de l’installation d’une pointeuse biométrique et une déclaration doit être faite par la direction, préalablement à la mise en route, grâce à un formulaire accessible sur le site de la Commission (www.privacycommission.be).

En dehors du placement des boîtiers proprement dits, il faudra procéder à l’encodage des données qui devront servir à l’identification des utilisateurs par les lecteurs : prise du “gabarit” dans le cas de reconnaissance de la main ou du doigt, réalisation des badges ou mise en place du réseau de pointage à distance via des pointeuses mobiles.

Le travail de paramétrage sera réalisé en interne dans le cas des systèmes simples ou sera effectué par le fournisseur dans les cas plus complexes.

La durée d’installation peut varier de quelques minutes dans le cas du boîtier de lecture simple fixé au mur à deux jours s’il faut procéder à l’installation de matériel de transfert de donnée et à la mise en compatibilité des systèmes informatiques de l’entreprise avec les logiciels de gestion de temps liés aux pointeuses.

La formation du personnel

Si les salariés doivent introduire des données d’identification ou s’ils peuvent gérer eux-mêmes certaines informations (leur planning, les demandes de congés, les remplacements…), ils devront être formés aux procédures à accomplir. Il en va de même pour les employés qui seront amenés à traiter les données pour réaliser les fiches de paie ou pour les transmettre aux services adéquats (financier, stratégiques, RH…)

La complexité du lecteur choisi influencera l’effort de formation à accomplir: quelques minutes données dans les locaux de l’entreprise, une formation en ligne ou des sessions de plusieurs jours.

Bien choisir Tags : , , , , .

Comments are closed.